Bien utiliser son crédit

Beaucoup se demandent comment bien utiliser son crédit et surtout, quelles gaffes ne pas faire. Voici les règles d’or à appliquer pour une gestion saine de votre crédit.

L’historique de paiement Payer vos dettes et vos comptes, comme celui du câble ou le cellulaire, avant la date d’échéance est profitable pour votre note de crédit. Les retards de 30 jours vont entacher votre dossier, plus encore si vous dépassez 90 jours

Le niveau d’endettement par rapport à la capacité de crédit Les agences de cotation voient d’un oeil suspect des cartes et des marges de crédit utilisées à pleine capacité. Idéalement, mieux vaut ne pas dépasser 50%.

Les demandes de crédit : Plus vous faites des demandes, plus votre dossier risque d’être affecté. Si vous magasinez une hypothèque, faire affaire avec un courtier hypothécaire est l’idéal car celui-ci fera une seule et unique demande même s’il fait affaire avec plusieurs banques 

Les types de crédit utilisés :  Plus vous utilisez des moyens différents d’emprunter, mieux c’est. Si vous avez des cartes de crédit, une marge de crédit, un prêt personnel ou une hypothèque, votre dossier s’en portera mieux.

L’expérience de crédit : Plus vous utilisez le crédit depuis longtemps, plus on pourra cerner votre profil d’emprunteur et votre capacité à gérer vos dettes.

Faillite et proposition de consommateur : À éviter absolument, car elles entachent un dossier durant sept ans, plus encore en cas de récidive 

Les dépassements de limite sur les cartes de crédit ou marge de crédit : Plusieurs maintiennent leur solde très près de la limite autorisée. Une fois que l’état de compte sors et que les intérêts sont calculés, il se peut que le solde dépasse la limite permise. À éviter absolument, cela affecte considérablement une cote de crédit 

Vous avez trouvé utile ces recommandations ? N’hésitez pas à partager et me contacter pour vos projets de financement hypothécaire.

Veruska Hart

Courtier hypothécaire

 514.250.9906

Suivez moi